Les animaux en hiver : 4 activités pour la maternelle

3 Fév 2021 | Activités autour de la nature

A cet âge, ils sont souvent très intéressés par tout ce qui grouille au sol : les vers de terre et les gendarmes sont les héros des cours de récréation. Je ne compte plus les fois où mes élèves ont accouru vers moi la mine réjouie avec un pauvre ver de terre qui se tortillait entre leurs doigts.  Si toi aussi, tu as un enfant passionné par ces petites bêtes, tu peux lui faire remarquer lors d’une sortie dans le jardin ou dans un parc qu’on ne voit plus ces animaux et lui demander s’il devine pourquoi.

Un autre moyen d’aborder ce thème est de lire un album (un moyen souvent utilisé en maternelle) qui te permettra d’aborder la question de la vie des animaux en hiver. Pour lancer la discussion, tu peux lire avec ton enfant Il neige dont tu retrouveras tous les détails en lisant cet article ou bien La danse d’hiver. C’est cet album que je vais te présenter aujourd’hui car j’ai eu un coup de cœur pour lui.

Comment vivent les animaux en hiver #maternelle # livres # activités gratuites # hibernation # migration

La danse d’hiver, un album qui raconte de manière poétique la vie des animaux en hiver

Un flocon de neige virevolte dans le ciel et tombe sur le museau d’un renard roux qui comprend que l’hiver est là. Il se demande alors ce qu’il doit faire.

Dans la danse de l'hiver le renard est confronté à la neige et se demande comment font les animaux en hiver

Pour trouver la réponse à cette question, il demande conseil aux animaux qu’il rencontre sur son chemin.  C’est pour lui l’occasion de découvrir que les animaux en hiver ne font pas tous la même chose pour survivre au froid. Chacun lui propose une solution. La chenille, la tortue, la chauve-souris, l’écureuil, les oies, le lièvre variable et même l’ours brun y va de son conseil mais ce pauvre renard n’en reçoit aucun qui lui convienne.

Dans la danse de l'hiver, le renard découvre comment vivent les animaux en hiver
Dans la danse de l'hiver le renard est seul pendant que les autres animaux hibernent

Il se retrouve bientôt seul au milieu de la forêt mais une surprise l’attend et l’aidera à patienter jusqu’à l’arrivée du printemps.

Mon avis

Cet album aborde de manière amusante et attachante la vie des animaux en hiver. Les illustrations sont douces avec leurs couleurs pastels qui contrastent avec la belle couleur orangée du renard.

Le texte est court et fait la part belle aux actions des animaux. On peut imaginer aborder des mots comme plonger, zigue-zaguer, amasser, entasser, sautiller, s’enrouler… pour faciliter la compréhension de l’histoire. L’enfant découvrira au fil des pages que les animaux ne font pas tous la même chose pour se protéger du froid et grâce à ce livre, on pourra commencer à aborder les notions d’hibernation, de migration ou d’adaptation.

Un livre à lire et à relire pour le plaisir des petits et des plus grands aussi. En tout cas, un livre qui trouvera c’est sûr une place dans la bibliothèque de ma classe.

Quels documentaires choisir pour aider son enfant à mieux comprendre comment vivent les animaux en hiver ?

Je te propose ici deux livres documentaires adaptés à la maternelle qui te permettront d’aborder facilement les notions d’hibernation pour le premier et de migration pour le deuxième.

Ils viennent tous les deux de la collection Eveil Nature des Editions du Ricochet et sont appropriés pour parler de l’hibernation et de la migration en maternelle.

Le livre Les p’tits dormeurs aborde le thème de l’hibernation sans même qu’on s’en rende compte en le lisant. Les textes sont simples et les illustrations aux couleurs vives changent au fil des saisons. Les enfants y découvrent ce que font les animaux en hiver pendant l’hibernation, mais aussi comment ils s’y préparent en automne. Ils y apprennent la différence entre hiberner et hiverner. Ils entendent le nom d’animaux qu’ils connaissent comme l’écureuil ou l’ours mais aussi de moins connus comme le loir ou le blaireau.

Le second livre Les p’tits voyageurs, quant à lui, aborde le thème de la migration. Gardant le même style que le premier, les couleurs sont attirantes et les illustrations des oiseaux sont simples mais détaillées. Les enfants peuvent y suivre le voyage des oiseaux de l’Europe vers l’Afrique et leur voyage retour. Ils apprennent à connaître le nom des oiseaux : les fauvettes, les hirondelles, le coucou ou bien la cigogne par exemple.

Pour proposer d’autres supports à ton enfant, tu peux aussi lui montrer une petite vidéo bien faite pour expliquer la migration que tu peux consulter en cliquant ici.

 

Quelles activités proposer avec des enfants de maternelle pour bien connaître la vie des animaux en hiver ?

Avant d’expliquer comment faire, je tiens à préciser que j’ai fait le choix de ne parler que des animaux qui hibernent, s’adaptent ou migrent. J’ai choisi délibérément de ne pas faire de distinction dans les jeux que je propose entre hibernation et hivernation. Cela n’empêche pas d’expliquer aux enfants qu’il y a des animaux qui dorment tout l’hiver sans se réveiller et d’autres qui dorment très longtemps mais qui se réveillent de temps en temps. Mais je préfère n’aborder que ces trois notions pour être sûre qu’elles soient bien assimilées.

Activité 1 : Faire bouger les enfants pour mémoriser les mots liés au mode de vie des animaux en hiver (s’adapter, hiberner, migrer)

Je te propose un petit jeu très simple à faire avec ton enfant pour qu’il se souvienne des nouveaux mots qu’il vient de rencontrer. Rien de tel que d’associer le mot à un geste pour s’en souvenir.

Pour y jouer, il te suffit de t’installer dans une pièce (ou à l’extérieur) où ton enfant pourra bouger, se déplacer. Avant de commencer le jeu, il faut choisir avec lui ou elle (ça marche aussi pour les filles évidemment) trois gestes qui correspondent aux trois petites affichettes que je te propose en téléchargement. Par exemple, tu peux associer le geste de se coucher par terre avec le mot hiberner ; pour le mot migrer, il suffit d’imiter le vol des oiseaux en lui demandant de battre des bras ; quant au verbe s’adapter, on peut imiter le renard qui danse dans les dernières pages de l’album La danse de l’hiver. Ce ne sont que des propositions, le mieux étant que ce soit ton enfant qui trouve les gestes qu’il veut faire.

Quand tu montres l’affichette et que tu dis le mot, ton enfant se met dans la position choisie. Tu alternes les trois affichettes pendant quelques minutes, l’important étant de lui proposer ce jeu plusieurs fois pour lui laisser le temps de mémoriser ces mots. Quand il sera très à l’aise avec le jeu, tu pourras même le faire sans lui montrer les images et pourquoi pas inverser les rôles : il devient le maître du jeu et te dit les mots pendant que toi, tu fais les gestes. N’hésite pas à faire exprès de te tromper ! J’adore leur regard et l’expression quand il voit que tu fais des erreurs.  En plus tu peux même proposer ce petit jeu dans la vie quotidienne, au moment du coucher par exemple, et quand tu dis hiberner c’est l’heure de se coucher…

Activité 2 : Des cartes-mots pour reconnaître les animaux et apprendre leurs noms

Les livres que je t’ai proposés sont formidables (sinon je ne te les aurais pas présentés) mais ils ont un défaut, ils ne proposent qu’à ton enfant des illustrations des animaux et non pas leurs photos. Pourtant je trouve que c’est très important pour lui de savoir à quoi ils ressemblent dans la vraie vie.

Les cartes-mots associent image et nom de l’animal. Tu as deux cartes pour chaque animal : une avec la photo de l’animal et son nom, l’autre que tu dois découper en suivant les pointillés pour avoir d’un côté la photo, de l’autre le nom. Je te propose ces cartes dans les trois écritures (majuscules, minuscules et cursives) pour que tu puisses choisir celles qui te conviennent.

Tu peux utiliser la leçon en trois temps préconisée par Maria Montessori. Je t’explique rapidement comment tu peux faire. Tu choisis quelques cartes (pas toutes car sinon ça va faire beaucoup trop) et dans un premier temps, tu nommes l’animal et ton enfant répète. Dans un deuxième, tu demandes à ton enfant de montrer l’animal que tu nommes. Dans un dernier temps (le troisième), tu montres un animal et ton enfant doit te donner son nom. Quand tu vois qu’il a bien retenu les premiers animaux, tu peux passer au suivant.

Activité 3 : Des marque-pages pour associer la photo de l’animal et son illustration

Tu te souviens des livres que je t’ai présentés au début de l’article pour que ton enfant découvre comment vivent les animaux en hiver, et bien tu vas pouvoir les ressortir pour cette activité.

Vous choisissez un livre ensemble et tu donnes les marque-pages correspondant à ton enfant. Pour t’aider à les reconnaître, je t’ai mis l’image de la couverture sur les marque-pages. Sympa non ? Chaque marque-page a deux côtés : à toi de choisir (ou plutôt à ton enfant de choisir) avec lequel il veut jouer. 

Ton enfant regarde la photo ou l’illustration (selon le côté qu’il a choisi) et doit placer le marque-page à la page où il voit cet animal. S’il utilise le côté avec les photos, il peut vérifier ce qu’il a fait en retournant le marque-page et regarder si l’illustration est la même que celle du livre. Tu vois il n’a même plus besoin de toi pour s’amuser et pendant ce temps-là, tu peux vaquer à tes occupations tranquillement.

Activité 4 : Un jeu de tri pour mémoriser ce que font les animaux en hiver

Un petit jeu facile pour finir ce thème : un jeu de tri. Je te propose trois fiches sur lesquelles accrocher les étiquettes des animaux selon qu’ils s’adaptent, hibernent ou migrent. Pour aider ton enfant à se repérer même s’il ne sait pas lire, sur chaque planche, il retrouve la même image qu’il connaît déjà grâce à la première activité. Si tu as fait le choix de ne pas faire la première activité avec ton enfant, tu peux quand même faire celle-ci sans problème.

Le but de jeu est tout simple, c’est que ton enfant mette l’étiquette de l’animal sur la bonne planche selon son mode de vie en hiver. Pour qu’il puisse se corriger tout seul, tu peux rajouter des gommettes au dos des étiquettes de la couleur de la planche (bleu pour hiberner, rouge pour s’adapter, jaune pour migrer). Pour mon jeu, j’ai aussi rajouté du scratch, sur les planches et sur les étiquettes, pour que tout ne s’envole pas au premier éternuement (eh oui, on est en hiver hein) ou au premier geste maladroit.

Si tu veux donner un côté plus ludique à cette activité, tu peux y jouer comme un loto. Chaque joueur pioche une carte, nomme l’animal et celui qui a la bonne planche récupère l’étiquette et la place devant lui. Le premier qui a terminé sa planche a gagné.

J’espère qu’après toutes ses activités ton enfant aura appris comment les animaux vivent en hiver et qu’il se sera bien amusé (c’est ça le plus important quand même). N’hésite pas à me dire ce qu’il a préféré ou si tu lui as proposé d’autres activités en complément.